l'Atelier Emploi du Pacte civique

Cette page est la plate-forme 2.0 de l'Atelier Emploi du Pacte civique.
Vous y trouverez des séquences et des dossiers clefs.

Pour vous abonner:
Pour nous contacter:
contact@pacte-civique.org

Actualités Atelier Emploi


Des nouvelles de TZCLD


Point fait lors de la dernière réunion de l'Atelier Emploi (le 4 juin) :

- Assemblée générale de TZCLD, 15 mai 2018: l’articulation entre la première et la seconde étape de l’expérimentation.

Pour une présentation détaillée de la journée: https://www.tzcld.fr/retour-sur-les-temps-forts-de-lassemblee-generale/

JBdF: Le président d’ATD Quart Monde, le Pacte Civique et d’autres associations étaient présents.
  • Une convention a été passée entre TZCLD et SNC. Nous avons retravaillé sur le rapport (rédacteur PB ; présentation M de VIRVILLE) avec une évolution de calendrier : l’idée est d’engager une deuxième loi d’expérimentation en 2019 pour élargir à de nouveaux territoires sur d’autres bases, non sur la base d’un appel à candidatures à date fixe, mais sur des critères d’éligibilité. On attend que les territoires construisent un comité local qui rassemble les partenaires qui y croient. Il faut que le territoire soit prêt avant de lancer l’opération TZCLD.
Désormais, TZLCD propose de ne commencer l’expérimentation que si et seulement si les conditions d’éligibilités sont remplies.
Jean-Baptiste DE FOUCAULD : Une évaluation est prévue 18 mois avant la fin de l’expérimentation en cours (été 2021, donc évaluation à rendre fin 2019). Il faudra demander des pré-conclusions au comité d’évaluation.

La journée s’est terminée par le départ d’une délégation de membres de l’association (dont JBdF) vers l’Assemblée Nationale, où ils ont été reçus par son président, François de Rugy.

L’objectif du Pacte Civique est double:

1) Continuer à travailler au niveau national sur le projet
2) Relayer les infos et travailler avec les collectifs locaux qui s’intéressent au sujet.

PB a fait une séance de travail avec le collectif local de Tours pour TZCLD (ils sont très motivés). Intérêt de G.DHERS dans l’Aude ou à Toulouse.
A suivre aussi Bouffémont-Moisselle (territoire volontaire très avancé) et Gif (territoire « débutant » , nés d’initiatives citoyennes intéressantes.

Pour en savoir plus, voici le rapport d'orientation de la 2éme étape, validé en AG :
Rapport-2éme-etape.pdf



Le Pacte Civique et le MNCP
(Mouvement National des Chômeurs et des Précaires)


Le Pacte Civique fait historiquement partie des Amis du MNCP.
Nos avons récemment participé à la belle aventure du livre "Chômage, précarité : halte aux idées reçues !" ainsi qu'aux manifestations et vidéos qui l'ont accompagné.
Le MNCP a également été partie prenante de notre projet "Virage numérique de Pôle Emploi : risques d'exclusion et opportunités d'inclusion".

Le MNCP se mobilise actuellement à l'occasion des réformes en cours concernant l'assurance chômage.

Ses revendications sont résumées dans le document figurant en PJ ci-dessous.
Le Pacte Civique ne partage pas toutes ces revendications (ni tous les aspects de la réforme) mais il soutient la revendication du MNCP et des mouvements de chômeurs du droit à être écoutés en tant que tels.

Les chômeurs (ou "chercheurs d'emploi") sont des citoyens à part entière et doivent être considérés comme tels et écoutés en tout premier lieu que ce soit dans la construction d'une réforme de l'assurance chômage ou dans la démarche de "Territoires Zéro Chômeur de Longue Durée".




Notre feuille de route 2018 - 2019

Lors de notre réunion du 5 mars, nous avons travaillé sur notre feuille de route 2018 - 2019.
Voir la version mise à jour ci-jointe
Débats en cours sur le projet 2018-19...
Réagissez, donnez votre avis !
mails à pbony.asso@gmail.com
Feuille de route 2018/19


Territoires Zéro Chômeur de Longue Durée...

image Capture_decran_20180207_a_115254.png (18.7kB)
Lien vers: http://www.pacte-civique.org/EmploItzcld
Le chantier « Territoires zéro chômeur de longue durée » est porté dans cette phase de démarrage par ATD Quart Monde en partenariat avec le Secours catholique, Emmaüs France, Le Pacte civique et la Fédération des acteurs de la solidarité.











Le Pacte Civique et « Territoires Zéro Chômeurs de Longue Durée »


Pourquoi le Pacte Civique y-est-il très présent '

Ce projet (cette "démarche") est très "Pacte Civique" :
- pas très compliqué d'y retrouver nos 4 valeurs ! (P.Bony a fait récemment une présentation du projet devant 130 personnes au CERAS dans le cadre d'une session "heureux les sobres")
- c'est un projet très "reliant" en les 3 champs d'intervention - personnel et citoyen / social, local et associatif / institutionnel et politique -
- son "processus démocratique" est particulièrement intéressant avec un recours à la voie parlementaire et à une loi d'expérimentation (article à venir dans le prochain rapport de l'OCQD)
Pour illustrer ce point voir le "manuel d'expérimentation" présentant bien le projet Manuel Experimentaton et une interview récente de Michel de Virville donnant un bon éclairage sur la démarche et où on en est article TZCLD

Comment le Pacte Civique y-est-il très présent '

Dès le lancement de la phase parlementaire du projet (visant à obtenir une loi d'expérimentation), Jean-Baptiste et le Pacte Civique ont rejoint Patrick Valentin (le "père" du projet) et ATD QM.
Le Pacte Civique est ainsi devenu, aux côtés d'ATD, du Secours Catholique, d'Emmaüs et de la FNARS, "association fondatrice" de TZCLD (association présidée par L.Grandguillaume, en charge du suivi et des suites du projet)
Le Pacte Civique siège au CA (JB de Foucauld et P.Bony).
P.Bony a rejoint l'équipe nationale projet (10 salariés et 3 bénévoles, dont PB) où je suis en charge de l'animation du Pôle "Bénévoles".
Le Pacte Civique est particulièrement présent en termes de "construction du consensus".
C'est actuellement le cas au sein du groupe de travail sur la seconde phase d'expérimentation (objectif 2019) dont PB assure l'animation opérationnelle et JBdF est un contributeur actif.
Pour illustrer ce point voir en PJ la dernière newsletter où le Président LG cite 2 fois le Pacte Civique dans son édito Newsletter N10

Actualités de TZCLD

Vous trouverez ci-joint le bilan des embauches et des activités dans les 10 territoires expérimentaux à fin janvier. ETCLD embauches activites fevrier 2018 L'expérimentation suit donc bien son cours et les premières évaluations sont en train de se mettre en place.
Le groupe de travail "2éme phase" rendra son rapport d'orientation pour approbation à l'AG du 15 mai.
Nous visons d'obtenir une seconde loi d'expérimentation avec 50 à 100 territoires supplémentaires et une "règle du jeu" un peu différente en 2019.

Comment le Pacte Civique peut-il globalement mieux s'associer au projet '

C'est un projet de territoire. Les expérimentations "2éme phase" ne se feront que dans des territoires où des citoyens se seront mobilisés pour faire consensus autour du projet.
Dans beaucoup de territoires, les choses sont parties de quelques citoyens contactant leurs réseaux et leurs élus.
Les collectifs locaux intéressés peuvent donc jour un rôle dans ce domaine.
L'atelier emploi va également suivre de plus prêt le projet et voir comment y associer nos bénévoles et associations partenaires.
Enfin, chacun peut s'informer et suivre le projet, voire s'inscrire comme "bénévole intéressé par le projet" sur le site TZCLD et s'abonner à la newsletter.


N'hésitez pas à contacter P.Bony (pbony.asso@gmail.com) pour tout point que vous souhaiteriez aborder



Virage numérique de Pôle emploi...

  • risques d'exclusion / opportunités d'inclusion


  • le 21 novembre 2017 à l'auditorium du Monde, 75013 Paris

image Capture_decran_20180123_a_220354.png (0.4MB)


Nous avons interrogé et écouté :
Jean Bassères, Directeur général de Pôle Emploi
Jean-Baptiste de Foucauld, co-fondateur du Pacte Civique,
et de nombreux autres acteurs engagés et concernés par le sujet.

VOIR la plaquette Le virage numérique de Pôle emploi




  • La séquence s'est structurée autour de 3 moments :
  • * Eléments de contexte : l'évolution de l'usage du numérique dans notre société.
  • * Mesures prises pour réduire les risques d'exclusion. Comment faire plus et mieux ?
  • * Perspectives : réflexion autour d'un numérique inclusif.

Elle a fait suite et a rendu compte de plusieurs mois d'échanges avec Pôle Emploi (notamment à travers des visites d'agences) et de remontées de comités de liaison.
Le projet et la manifestation ont été réalisés en lien avec l'ADIE, l'ANSA, AURORE, COORACE, Emmaüs, la Fédération des Acteurs de Solidarité, le MNCP et SNC.

A RETENIR :


Argumentaire en faveur de l'urgence d'un plan national d'inclusion numérique

Le projet « Virage numérique de Pôle Emploi : risques d'exclusion / opportunités d'inclusion » du Pacte Civique montre que :

  • Chaque service public, en l'occurrence Pôle Emploi (mais aussi CAF, Assurance maladie...) met en place des dispositifs d'accompagnement au numérique pour limiter « au mieux » les risques d'exclusion.
  • On voit aussi que les plus exclus trouvent, pour beaucoup, de l'aide auprès d'aidants de proximité et d'associations ou structures d'insertion.
  • Des territoires mettent aussi en place des structures d'appui (Espaces Publics Numériques, par exemple)

Mais rien de concerté, organisé !

La loi « Pour une république numérique » de 2016 traite la transition numérique mais ne contient que peu de choses et aucun plan d'ensemble pour l'inclusion numérique des « exclus actuels ».Interrogés, les différents acteurs concernés (Agence du Numérique, SGMAP, Coalition pour le numérique, Secrétariat d'Etat au numérique...) se disent « au travail » mais pas prêts à en parler.

Dès 2014 , la GB a lancé une « Government Digital Inclusion Strategy » fédérant et organisant de nombreux partenaires publics, privés et associatifs.

A quand, en France, un vrai plan national coordonnant tous les acteurs concernés : Etat, services publics, collectivités, associations ?

La transition numérique est bien sur les rails. Beaucoup sont restés à quai. Il y a urgence !

Le Pacte Civique appelle à la mise en oeuvre rapide d'un plan concerté d'inclusion numérique piloté par l'Etat et n'oubliant pas de mobiliser le monde associatif qui fait actuellement beaucoup pour « limiter la casse ».

Voilà quelques docs à rattacher à cette manifestation du 21 novembre 2017 :







  • Pacte civique : L'Atelier emploi en 4 questions/réponses


- Qui peut faire partie du groupe emploi ?

Le groupe emploi est constitué d'adhérents du Pacte Civique, personnes et organisations, ou de « compagnons de route » partageant un projet avec nous. Y participent notamment des représentants de l'ADIE, d'ATD, de la CFDT, du COORACE, du collectif Roosevelt, de la FNARS, du MNCP, de SNC, etc. Le groupe est ouvert à toutes les bonnes volontés.

- Qu'est-ce que le groupe emploi ?

  • Le groupe emploi est l'un des 4 « chantiers » actuels (voir cet onglet sur le site) du Pacte Civique. Son but est de mettre en pratique les engagements du Pacte Civique dans le domaine de l'emploi, en particulier l'engagement 24 : « Faire de l'emploi de qualité pour tous, à temps choisi, une priorité nationale partagée ». Il s'agit aussi bien d'aller puiser dans nos 4 valeurs de base que dans notre volonté d'unifier vies personnelle, sociale et citoyenne pour initier de nouvelles pratiques. Il s'agit ainsi de contribuer à « recréer le plein emploi, une utopie réaliste » (livre rédigé par Anne Dhoquois à l'initiative du Groupe emploi et publié en 2015 aux Ateliers Henry Dougier).

- Quels sont ses objectifs ?

Le groupe emploi a lancé une opération Fête du travail/Faites des emplois en 2013, qui, autour du premier mai de chaque année, organise deux réunions, l'une axée sur les politiques publiques, l'autre plus conviviale pour échanger sur les bonnes pratiques en matière de lutte contre le chômage. En vue de « changer de regard, de changer de méthodes et de changer d'échelle », 5 propositions ont été élaborées et discutées en 2014, reprises dans le livre cité plus haut. Plus généralement, il s'agit, dans le domaine de l'emploi, de « relever le défi démocratique face à un monde en mutation », titre du dernier livre du Pacte Civique. Son chapitre 16 résume bien notre ligne directrice : « la lutte contre le chômage de masse : l'affaire de tous ». Mais cela demande à être organisé, d'où plusieurs objectifs secondaires (débattre, expérimenter, co-construire, etc.). Le Pacte civique demande aux pouvoirs publics d'organiser des Etats Généraux du chômage et de l'emploi, avec des méthodes participatives innovantes.

- Et concrètement ?

  • 3 chantiers « en cours » :
  • Travail de plusieurs mois avec la DGEFP du Ministère du travail ayant abouti le 23 février 2017 à une rencontre entre acteurs citoyens, associations et agents du Ministère (dont la déléguée générale à l'emploi, C.Chevrier) sur le thème « Regards croisés sur les politiques de l'emploi ». Suites à mettre en oeuvre.
  • Poursuite du travail avec Pôle Emploi (suite à la rencontre du même type avec J.Bassères en 2016) sur les exclus du numérique en vue de l'organisation d'une rencontre sur ce sujet.
  • Participation active, comme membre fondateur, à l'association « Territoires Zéro Chômeur de Longue Durée » présidée par Laurent Grandguillaume