La fraternité...

Chapeau : Le Pacte civique, c'est quatre valeurs dont la fraternité.
lafraternite2_vignette_bf_imageb_1599_fraternite_3.jpeg
Billet :

{{bazarliste idtypeannonce="12" nb="1" template="liste_accordeon.tpl.html" query="listeListeValeursPacteCivique=frat" thumbheight="40" thumbwidth="60"}}


Il y a plusieurs manières de faire face aux crises que traverse notre société. Au repli et au désenchantement, nous choisissons résolument l’audace. L’audace pour faire preuve de créativité, d’innovation dans la recherche de solutions. L’audace pour préférer une sobriété choisie à une austérité qui nous serait imposée. L’audace pour bâtir une société de justice. L’audace enfin, pour dépasser les tensions, refuser la violence, faire preuve de Fraternité. 


Fraternité


La misère des exclus s’étale dans nos rues et rencontre l’indifférence. Les enfants de ces travailleurs immigrés dont notre économie a tant eu besoin sont relégués dans des quartiers éloignés, oubliés d’une intégration qui a échoué, et abandonnés à un avenir sans perspectives. La détresse de ceux qui fuient la guerre et la faim frappe à notre porte et n’y trouve que méfiance à l’égard de ceux dont la culture et la religion sont différentes. Faut-il se résigner à l’indifférence, à la relégation, à la méfiance ?

La crise avive les tensions sociales et politiques. Le dialogue social est abandonné au profit de la confrontation. La quête de renouveau démocratique bégaye dans le tumulte des manifestations et la peur des divergences qui, au risque de l’intolérance, appauvrit le débat et conduit à l’entre-soi.
Les mutations des techniques, de l’économie, du monde bouleversent nos habitudes de travail et de vie, nous imposent des changements qui nous inquiètent et grande est la tentation du repli sur soi, du retour à nos frontières.

A l’indifférence, à la méfiance et au rejet, à la confrontation et à l’entre-soi, au retour à nos frontières, nous préférons l’audace de la fraternité. La fraternité qui nous conduit à veiller au sort des plus faibles et des plus démunis, à donner leur chance aux jeunes, à accueillir l’autre, l’étranger en considérant les différences comme une richesse. La fraternité qui préfère le débat à la confrontation, qui prend le risque de la tolérance à l’égard des idées qui dérangent. La fraternité qui ose, qui prend le risque de l’avenir. 
Pour le Pacte civique, choisir la fraternité, c’est recréer un vivre ensemble harmonieux et se donner les moyens d’un futur désirable pour tous. 

Valeur du pacte associée : Fraternité